loading

Le témoignage de nos ambassadrices

bas-de-page

TÉMOIGNAGE DE MÉLANIE AMBASSADRICE  « MISSTOYSY »

Mélanie ambassadrice MisstoysyMélanie, 27 ans, maman d’un petit garçon de 18 mois, travaille comme vendeuse dans un grand magasin. Le soir, elle vend des sextoys, de la lingerie sexy et des cosmétiques intimes chez des particuliers qui organisent pour l’occasion des réunions entre amies (anniversaire, EVJF, apéro-dînatoire… ).

Un second emploi qui lui permet non seulement de pouvoir très souvent doubler son salaire, mais aussi de beaucoup s’amuser et de faire de belles rencontres…

 « Je savais qu’il existait des réunions de vente à domicile pour les bijoux, les cosmétiques, les ustensiles de cuisine… mais je n’aurais jamais pensé que cela se faisait aussi pour les sextoys. C’est en recherchant sur le net un complément de salaire, que j’ai découvert que l’on pouvait organiser une soirée apéro-dînatoire entre filles au cours de laquelle une animatrice venait nous présenter des objets coquins, de la lingerie sexy et des cosmétiques intimes pour le corps. J’ai trouvé l’idée sympa. J’en ai parlé à deux de mes collègues et à quatre amies, et par curiosité, nous avons décidé de tenter l’expérience avec une Ambassadrice de chez MissToysy. »

Notre timidité s’est vite envolée ! Et hop !

« Lorsque l’Ambassadrice est arrivée, nous étions toutes un peu intimidées. Je ne regrettais pas vraiment d’avoir organisé cette soirée, mais je me demandais surtout ce que mes copines allaient en penser. Si c’était un peu trop « chaud », je me disais que le lendemain, elles me regarderaient avec de drôles d’yeux. En fait, pour cette raison, je crois que c’était moi la plus stressée. Mais au fur et à mesure que l’Ambassadrice de chez MissToysy a commencé à déballer des dessous sexy, des sextoys et des cosmétiques intimes, l’ambiance s’est complètement détendue et il n’a pas fallu nous forcer beaucoup pour essayer la lingerie et se soumettre à l’avis général ! »

Ça m’a donné l’idée de devenir Ambassadrice chez MissToysy, un réseau national de plus de 1200 vendeuses à domicile.

« La soirée entre filles – nous n’acceptons parfois les hommes – s’est tellement bien passée, que ça m’a donné l’idée de devenir Ambassadrice moi aussi. J’en ai parlé à mon compagnon et il m’a dit qu’il ne voyait pas d’inconvénient à ce que je fasse ce travail, si ça me plaisait. Alors, j’ai contacté l’équipe de MissToysy, en m’inscrivant via leur site internet MissToysy.com, ils m’ont contacté le jour même et deux semaines plus tard, j’ai suivi une formation avec une Ambassadrice référente (qui me suit régulièrement), puis je me suis lancée seule tout en ayant le soutien de l’équipe de MissToysy, très disponible. »

« Il y a cinq ans, je faisais deux réunions par mois et la demande a augmenté progressivement. Les clientes chez qui j’allais craquaient toutes pour le « Sex and the City », un vibromasseur qu’utilisait Charlotte, l’une des héroïnes de la série télévisée et le célèbre « Fabie » que je vous laisse découvrir dans le catalogue MissToysy 2016. Moi, je pensais que la mode des sextoys finirait par passer, mais au contraire ! Aujourd’hui, je fais une moyenne de 3 et parfois 4 réunions par semaine ! Des réunions entre filles, mais aussi des soirées organisées par des salons de coiffure, des esthéticiennes, des discothèques, des restaurants… et je peux vous dire que mes clientes sont satisfaites de leurs achats, elles me rappellent régulièrement .

J’ai parfois de sacrées surprises !

« Tandis que mon compagnon garde notre petit garçon, le soir, après mon travail, je vais entre 19 et 22h animer des « Toys Party » autour desquels se rassemblent des copines sans raison particulière ou à l’occasion d’anniversaires, d’enterrements de vie de jeune fille… Généralement, l’hôtesse est plutôt jeune, mais j’ai eu tout de même de sacrées surprises. »

« Un exemple, un soir, je pensais que c’était une soirée organisée entre jeunes femmes de 30 / 40 ans, et lorsque j’ai sonné à la porte, c’est une mamie qui est venue m’ouvrir. J’ai cru que je m’étais trompée d’adresse et j’allais lui demander de m’excuser, lorsqu’elle a décroché un large sourire et m’a dit : « Vous avez l’air étonnée, mais c’est bien ici ! » Elle avait organisé une soirée avec ses copines âgées d’environ soixante ans !!! On s’est beaucoup amusé à cette soirée et cela m’a fait dire que vraiment, il n’y avait pas d’âge pour s’intéresser aux sextoys. »

Je n’ai pas honte de mon métier de vendeuse à domicile ! au contraire c’est un bon complément !

« Mon travail, j’en parle volontiers, sans aucune gêne. J’ai dit à mes parents et à mes beaux-parents que je vendais des sextoys et de la lingerie sexy. Au début, ils ne voyaient pas trop ce que c’était, mais lorsque je leur ai montré mon pack de démonstration, ils ont tout regardé par curiosité et ont fini par conclure qu’aujourd’hui, il fallait s’attendre à tout ! Régulièrement, ma belle-mère me demande : « Alors, t’es toujours dans tes ustensiles de plaisir ? ». Elle sait que c’est un vrai métier, jamais vulgaire, puisque l’on se contente, bien entendu, que de montrer les sextoys et d’expliquer leur fonctionnement, et que ça me permet, en travaillant en moyenne trois soirs par semaine et ayant une rémunération à la commission, de très souvent doubler mon salaire de vendeuse. »
« Quant à mon compagnon, ces réunions sextoys l’amusent beaucoup. Il n’y a jamais assisté, mais quand je rentre à la maison, il aime que je lui raconte comment ça s’est passé. Il a surnommé ma valise de démonstration « La valise du pays des merveilles » et lui qui ne connaissait pas trop les sextoys, il n’est maintenant pas le dernier à vouloir essayer les nouveautés. »

« N’hésitez pas à devenir Ambassadrice, c’est vraiment un super métier…

Mélanie
Ambassadrice chez Misstoysy depuis 2008.

 

FABIENNE AMBASSADRICE « MISSTOYSY » RACONTE UNE SOIRÉE

Fabienne ambassadrice MissToysyFabienne vendeuse à domicile de sextoys, cosmétiques et lingerie chez Miss Toysy depuis 2007 organise régulièrement des réunions, des soirées sextoys mais aussi des enterrements de vie de jeunes filles (EDVF).

Elle nous explique comment se passe une réunion.

Ça y est, je suis à la bonne adresse. L’ambassadrice de ce soir qui me reçoit est là et m’attend avec un sourire. Elle me montre le salon où aura lieu ma réunion sextoys et lingerie sexy Miss Toysy. Je vais pouvoir ouvrir ma valise et mettre en place tous les produits pour la réunion de ce soir. J’aime que tout soit parfait.

J’arrive toujours 30mn avant les invités. Ainsi, j’ai du temps pour préparer une jolie table avec tous mes objets coquins. J’aime les présenter sur une jolie nappe, en cacher quelques un afin de réserver des surprises sexy pendant la soirée… J’aime également discuter un peu avec notre ambassadrice d’un soir pour mieux connaitre et avoir une idée des personnes que l’on attend.

Les voila qui arrivent. Accueillies par notre ambassadrice, les invitées s’installent sur les fauteuils. Très souvent, les soirées ‘Tuppergode’ comme on me dit parfois sont l’occasion d’un apéro dinatoire. Ce soir l’ambassadrice à préparé des cocktails faits maison et des gâteaux salés.

La réunion peut commencer dans une ambiance festive. Je me présente et explique en quelques mots le concept de Miss Toysy. Nous attachons une grande importante au fait que les sextoys sont des objets de plaisir chics, accessibles et glamours, nous voulons absolument nous démarquer des sex-shop, vieillissants et impersonnels des grandes villes.

Je commence toujours mes réunions sextoys par toutes les cosmétiques sensuelles que je fais sentir et goûter à toutes les filles. Elles permettent de faire passer un tas de sensations lors des préliminaires, les huiles de massage chauffantes, les bougies de massage, la gelée érotique sont par exemple des produits qui plaisent toujours.

Je continue ensuite avec les petits vibromasseurs (type Lapinou, Fabie, etc) en fait toute une gamme de stimulateurs. Ces petits sextoys permettent de mettre nos invitées dans l’ambiance, sans leur faire peur. Les formes joyeuses, et couleurs chaleureuses des produits y sont pour beaucoup. Comme je le disais avant, Miss Toysy ne sélectionne pas de produits bas de gamme.

Enfin, arrive le moment de distribuer les catalogues de lingerie sexy. les sous vêtements sont de la marque ‘Obsessive’. Le catalogue leur plait à coup sur, nuisettes et autres tenues sexy sont toutes superbes. J’en profite pour leur montrer ce que j’ai à ma disposition afin qu’elles les essayent, et s’assurer de la qualité de cette marque de lingerie sexy Européenne.

Il est temps de faire une petite pause, ce qui me permet de répondre aux questions et d’organiser ma table pour préparer la suite que tout le monde, attend avec impatiente et curiosité.

La pause est terminée. Je recommence toujours par les vibromasseurs les plus basics afin d’en expliquer le fonctionnement et l’utilisation. J’ai conscience que certaines filles n’ont jamais eu ces produits en face d’elles. Et que le fait de tenir un gode, un Rabbit ou même des boules de geisha pour la première fois peut être intimidant.

Je continue crescendo avec les sextoys les plus originaux, techniques et impressionnants. C’est toujours à ce moment que des mines ébahies vont lancer un petit : « Holala ce sextoys est trop gros, il vibre trop fort… » Heureusement, dans les éclats de rire qui suivent tout le monde comprend l’intérêt de ces nouveaux joujoux érotiques. Et j’ajouterais même que certaines filles se montrent impatientes de recevoir celui qu’elles ont déjà décidé de commander.

Cela fait maintenant deux bonnes heures que la réunion a débuté, le groupe d’amies est désormais incollable sur l’univers des sextoys et de la sensualité érotique.

Il est temps pour celles qui le désirent de passer leurs commandes.

Je les invite individuellement dans une autre pièce afin de discuter. Pour qu’elles puissent poser les questions qu’elles n’auront osé poser devant leurs amies. Et bien entendu prendre leurs commandes.

Je remarque assez régulièrement une impatience et une curiosité naissante envers ces objets sexys. Il est vraiment courant qu’une personne ayant assisté à une réunion me rappelle afin d’en organiser une nouvelle avec d’autres de ces amies.

Je rencontre parfois aussi des filles intéressées pour devenir VDI au sein de notre réseau de vente à domicile de sextoys et lingerie sexy.

Le temps est venu de rentrer à la maison.

Fabienne
Ambassadrice chez Misstoysy depuis 2008.

[/vc_row]